La première fois qu'on m'offre un rat

Publié le par fcrank

Ratatouille_1 En ce jour de sortie sur les écrans du biopic sur Cyril Lignac - je trouve que Lignac a une tête et une voix de rat ; comme en plus il officie en cuisine, le parallèle est vite fait avec Ratatouille -, je me devais de signaler ubi et orbi la marque d'attention dont m'a gratifiée Chondre il y a quelques jours. La voici :

Rat_012

 

N'est-elle pas trognonne, ma marque d'attention ?

J'ai conscience de susciter la jalousie. Tout le monde n'a pas eu la chance d'être convié à déguster des Saint-Jacques chez la doyenne de la blogosphère et, au surplus, de se voir offrir une si jolie peluche. Qui connaît Chondre sait que c'est une personne attentionnée, délicate, toujours prête à faire le bien autour d'elle et, surtout, que c'est une Bree en puissance : la meilleure des hôtesses capable de se plier en quatre pour faire plaisir à ses invités. Au point de leur offrir une douce peluche.

FOUTAISES !

Chondre est un être perfide qui, ayant eu vent de ma phobie des rats, a voulu en jouer !

Depuis l'adolescence, la simple vue d'un de ces rongeurs me met dans un état de malaise profond. Confronté à l'objet phobogène, je tachycardise, j'ai des frissons et des sueurs. Je n'ose plus descendre seul à la cave de peur d'en croiser (et quand mon accompagnateur s'amuse à me faire sursauter, je frôle le malaise cardiaque). Je zappe si j'en vois un à la télé (ou alors je ferme les yeux et me bouche les oreilles - comme devant Dexter l'autre jour). Je change de wagon dès lors que j'aperçois une connasse-qui-se-la-joue-rebelle-avec-son-rat-sur-l'épaule dans le métro. Lorsqu'il avait sa bannière aux rats crevés, je ne pouvais consulter le blog de Mich sans coller un post-it sur mon écran d'ordinateur. A 15 ans, j'ai involontairement shooté dans un rat mort : j'en garde encore la sensation atroce au bout du pied. Je ne serai plus capable de lire La peste, ni 1984 dont mon cerveau a d'ailleurs refoulé la fin.

Ratatouille_2_2 Même la simple représentation du rat me met mal à l'aise. Ayant vu la bande-annonce de Ratatouille, je me suis ridiculisé en clamant aux invités de Chondre qu'a priori ça ne me faisait "pas trop peur". Mais j'ai vu ensuite quelques extraits avec le papa-rat qui a l'air bien méchant et tout le reste de la colonie, des rats qui grouillent de partout avec leurs longues queues, et du coup le film m'angoisse carrément plus qu'un Massacre à la tronçonneuse...

Rat022 Imaginez alors mon bonheur quand cette râclure de Chondre m'a offert, avec un sourire de jubilation interieure, cette peluche de rongeur. Incapable de toucher la chose, je n'ai réussi à cacher ma joie qu'au moyen de cris de dégoût (à ne pas confondre avec les cris d'égoût de mes amis les rats) dès que quelqu'un faisait mine de trop l'approcher de moi. S. a dit qu'il le cacherait dans le lit pour voir ma réaction mais je pense avoir réussi à le dissuader de mettre ainsi en péril notre relation !

Rat035 Au bout de quelques jours, je suis tout de même parvenu à vaincre ma phobie du rat de Chondre. Je ne l'aime toujours pas, je ne suis toujours pas près de dormir avec, mais j'arrive à le toucher et même à le photographier de près. Bref, je ne suis plus en situation de détresse psychologique devant la peluche ! J'imagine que c'est cela la désensibilisation systématique : exposer progressivement le patient aux situations anxiogènes jusqu'à élimination du symptôme phobique. Du coup, je dis "merci Chondre" et je vais peut-être aller voir Ratatouille. A titre thérapeutique.

Pour conclure, quelques phobies sélectionnées ici, pour vous montrer qu'il y a des cas bien plus graves que le mien :

  • Aérophobie : Peur des courants d'air.
  • Ailourophobie : Peur des chats.
  • Antlophobie : Peur des inondations
  • Apopathodiaphulatophobie : Peur d'être constipé.
  • Apopathophobie : Peur d'être pris d'une envie de déféquer.
  • Atéphobie : Peur des ruines (rien à voir avec Chondre).
  • Autodysosmophobie : Peur de répandre des mauvaises odeurs.
  • Autographophobie : Peur de devoir signer.
  • Ereuthophobie : Peur de rougir en public.
  • Hexakosioihexekontahexaphobie : Peur du nombre 666.
  • Paeaskevidékatriaphobie : Peur du vendredi 13.
  • Triskaïdekaphobie : Peur du nombre 13.

A la liste, je propose d'ajouter mes propres phobies :

  • Chondrophobie : peur des peluches offertes par des blogueurs perfides.
  • Sushiphobie : peur des chats tarés.

(message personnel à Chondroupinou : j'ai l'air ingrat mais en fait j'ai été très touché par cette délicate attention. Merci encore pour ton rat, je l'ai appelé Chondre !).

Commenter cet article

fcrank 26/12/2007 15:14

ça faut demander à chondre !

Yann 26/12/2007 13:17

je cherche ce rat en peluche pour l'offrir a une amie. Vous savez ou je peux le trouver svp ??

mich" 07/08/2007 16:25

Quoi ? Des coquilles Saint Jacques en cette saison ??? Même pas fraîches ! La honte ! La pêche est fermée depuis mi-avril ou mi-mars (chais plus).

les tamaris 06/08/2007 16:29

et vive les trolls !

Chondre 03/08/2007 00:20

Ouiiiii, vive les puuuutes!