La première fois que je raconte ma fête de la musique

Publié le par fcrank

Je n'aime pas la fête de la musique. C'est trop souvent une insulte à la musique que de laisser se produire même sur une estrade de rue de pseudo-musiciens braillards qui s'y croient. Et passée une certaine heure, la fête de la musique ça devient la teuf des mecs bourrés, agressifs, qui vomissent entre deux voitures et pissent sur les murs. Donc j'aime pas.

Cindy_sander Ma fête de la musique a commencé dès midi, dans la maison médicalisée qui héberge ma grand-mère. Y'avait déjeuner spécial, avec animation chantante... Une femme d'une quarantaine d'années se produisait dans la salle de restauration. Accompagnée de son mari qui gérait les bandes-son, elle a chanté sans pause de grands classiques de la chanson française, en surjouant chaque chanson... La grande majorité des pensionnaires étant sourds ou trop occupés à manger leur viande moulinée, la pauvre chantait dans le vide, sans recueillir d'applaudissements ni même attraper un regard. A un moment, entre deux chansons, une vieille a même dit à voix haute : "Ah beh ça fait du bien quand ça s'arrête leur vacarme". L'artiste-pour-vieux a encaissé sans broncher. Moi j'ai eu un peu de peine pour elle et je me suis dit que la sémillante Cindy Sander finira un jour ainsi. Mais les mystères de la musiques sont insondables : alors qu'elle chantait sobrement "Le Sud", qu'au milieu de tous ces grabataires aux regards perdus je caressais la nuque de ma grand-mère qui en fermait les yeux de plaisir, j'ai eu une boule dans la gorge.

Carmen Ma fête de la musique a continué dans la soirée, chez un prof de chant, dans un petit appart du 3e arrondissement. Sur le chemin qui y mène, j'ai aperçu un ex qui a fait semblant de ne pas me voir, a pris 20 kilos et me dois toujours du fric, ai-je réalisé a posteriori ! La soirée chant et cocktails a débuté par des prestations lyriques im-pres-sion-nan-tes à vous mettre les poils. Ensuite, place a été faite aux chanteurs de chorale et à ceux de salle de bain (dont je fais partie comme vous vous en doutez). Après six délicieux cocktails, j'ai osé chanter "My Way" avec deux autres alcooliques acolytes et j'ai appris que j'avais une voix de baryton... Si vous étiez autour de la rue du Temple vers onze heures du soir, vous m'avez forcément entendu faire sa fête à la musique ! I did it myyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy WAYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY !

Ma fête de la musique s'est terminée dans un bar branchouille sur de la techno avec une coupe de Mum. J'ai eu vent de projets musicaux d'envergure mais comme j'étais mort et qu'une lentille voulait arracher mon oeil de son orbite, il a fallu rentrer, en se frayant un chemin parmi les mecs bourrés, agressifs, qui vomissent entre deux voitures et pissent sur les murs. Mais c'était une chouette fête de la musique. 

Commenter cet article

Nanaimo 08/07/2008 00:44

yakelkun ?

O 04/07/2008 13:53

cet ex ne serait-il pas un certain J. ...

chondre 30/06/2008 21:56

Un ex qui a pris 20 kilos, ça doit être jouissif, non?

MarcelD 23/06/2008 15:37

Ah bah tu vois que c'était pas si terrible que ça la fête de la musique :o)

patapouf 23/06/2008 13:15

Et bah je suis content de ne pas avoir été chez moi samedi soir !
Et sinon, la fête de la musique, ce sera aussi mercredi à l'Olympia !!!